Accueil > Mission > Plan stratégique 2016-2021

Plan stratégique 2016-2021

jeudi 25 mai 2017

Cette rubrique présente le plan stratégique de l’ANATRAF pour les 5 prochaines années. Il a été adopté par le Comité exécutif le 13 mai 2016 et approuvée par l’assemblée générale le 11 novembre 2016.

Contenu du plan stratégique

1. Vision
Anatraf se voit comme une organisation incontournable dans la transformation de fruits en Haïti et qui joue un rôle fondamental dans la sécurité alimentaire et dans la commercialisation de la production locale.

2. Mission et valeurs
ANATRAF est un organisme démocratique et à but non lucratif. Sa mission principale est d’organiser le secteur de la transformation des fruits en donnant de la valeur ajoutée aux fruits, en augmentant les revenus des ateliers et en rendant les fruits transformés disponibles à la commercialisation toute l’année.
Les valeurs qui animent l’organisation sont :
-  Écologie par une gestion rigoureuse des déchets, la protection et la plantation d’arbres fruitiers, la réduction du gaspillage saisonnier des fruits
-  Entraide entre les grands et les petits ateliers
-  Amélioration des conditions économiques des membres individuellement

3. Objectifs
-  Renforcer les structures des ateliers de transformation de fruits existant dans le pays afin de valoriser les produits agricoles, notamment les fruits
-  Améliorer les conditions de vie des membres à travers une série d’activités pouvant renforcer la production nationale
-  Protéger l’environnement physique tout en augmentant les capacités techniques des ateliers

4. Contexte
L’organisation évolue dans un environnement social, économique et politique présentant des forces et faiblesses :

4.1. Forces
-  Grande disponibilité et diversité des fruits
-  Disponibilité de l’eau
-  Main d’œuvre qualifiée, motivée et souvent scolarisée
-  Accès aux intrants et matériels facilités par ANATRAF
-  Existence d’un bureau de normalisation et de certification au Ministère du Commerce et de l’Industrie
-  Demande locale de produits transformés
-  Appui technique de partenaires pour le renforcement de leurs capacités
-  Visibilité et crédibilité d’ANATRAF sur le marché local

4.2. Faiblesses
-  Structure légale d’ANATRAF comme organisation sans but lucratif versus développement d’activités économiques
-  Faible compétitivité avec les produits étrangers
-  Absence de fonds de roulement pour assurer une production en continu
-  Manque de connaissance et de matériels pour produire des jus ou nectar
-  Difficulté pour assurer la vie associative
-  Faible pluviométrie et maladies des arbres fruitiers, en particulier des citrus
-  Peu de disponibilité d’intrants en région
-  Instabilité politique
-  Coût du dédouanement pour les intrants
-  Faible moyen de marketing
-  Carence de points de vente
-  Inadéquation des locaux de production
-  Faible qualité des emballages
-  Problème de standardisation des produits
-  Isolement de certains ateliers

5. Enjeux et défis
-  Innocuité des produits
-  Uniformisation de la formation dispensée aux membres
-  Autofinancement d’ANATRAF : être en mesure de payer ses professionnels à partir de ses fonds propres
-  Commercialisation : répondre aux exigences du marché international
-  Modernisation des ateliers

6. Orientations générales
-  Travailler à redéfinir la structure organisationnelle de l’ANATRAF
-  Se doter de normes de qualité ANATRAF : physico-chimique, sensorielle et sanitaire
-  Augmenter la production de produits transformés de façon à répondre au marché en amont (fruits) et en aval pour la transformation
-  Se doter d’un livre de référence pour les formateurs
-  S’assurer de l’implication des femmes et des jeunes dans les activités de transformation

7. Axes d’intervention
-  La transformation alimentaire
-  La formation
-  La commercialisation (produits transformés à base de fruit, matériels de transformation, emballage…)

8. Objectifs, résultats et indicateurs
8.1. Travailler à redéfinir la structure organisationnelle
2017 : Mettre sur pied un comité pour étudier les scénarii de modification à la charte et aux règlements généraux
2018 : Faire les démarches juridiques pour modifier la structure organisationnelle
2019 : Créer une entreprise de commercialisation appartenant à ANATRAF

8.2. Se doter de normes de qualité ANATRAF
2017 : Faire une recherche sur les normes nationales et internationales des
produits transformés
2018 : Effectuer un inventaire des normes, recettes et procédures existantes dans
les ateliers d’ANATRAF et identifier un type de crédit adapté aux activités
de transformation (fonds de roulement)
2019 : Produire un cahier des normes ANATRAF précisant la présentation, la
qualité, le stockage des produits GOUTANA

8.3. Augmenter la production des produits transformés
2017 : Identifier la demande sur le marché intérieur
2018 : Identifier les régions où intervenir pour augmenter la production
(Pépinières, plantation, greffage, etc.)
2019 : Expérimenter dans 3 régions de nouvelles variétés de fruits à haut rendement

8.4. Se doter d’un livre de référence pour les formateurs
2017 : Engager un consultant- formateur pour colliger l’information pour écrire le
livre de référence
2018 : Faire les tests de nouvelles recettes pour améliorer la qualité sensorielle
2019 : Mettre sur le marché 2 ou 3 nouveaux produits les plus en demandés

8.5. Impliquer les femmes et les jeunes
2017-2019 : S’assurer que les femmes transmettent leurs savoir-faire aux jeunes pour avoir une relève dans l’industrie de la transformation